Exposition de dessins – Etat Dames

L’expo événement de la rentrée

 » Etat dames » de Michel Lisowski

Du 16 septembre au 31 octobre 2019

Les œuvres sont visibles à L’Usine du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00 – Entrée libre

Vernissage en présence de l’Artiste

Le 19 septembre de 19h00 à 21h00

Pour assister au vernissage et découvrir en avant première l’exposition, l’inscription sur ce site  est requise

Quelques mot sur l’Artiste

Le peintre Michel LISOWSKI intitule l’ensemble de son travail « LIZONOMIE », une autre
façon d’écrire le mot grec qui veut dire « égalité des droits pour tous ». Cette référence
n’est pas pour rien dans les thématiques qui inspire le peintre, comme on va le voir.
Michel LISOWSKI est âgé de 65 ans et est originaire de Rouen. Il n’a pas cessé de créer
depuis bientôt 40 ans. Avec cependant un long épisode passé dans le monde de
l’entreprise. Mais comme il le dit lui-même, l’aspect créatif n’était pas exclu de ses activités.
Depuis trois ans il a repris ses brosses et ses pinceaux pour se consacrer exclusivement à
la peinture et au dessin autour de différentes thématiques qu’il décline en autant de séries.
Son style est à rechercher entre la nouvelle figuration et la figuration narrative, nourrie à
la philosophie des années 70 sous l’influence de penseurs comme Deleuze. Michel
LISOWSKI dit de son travail : « J’aborde mes sujets avec un style polymorphe qui va du
très figuratif au presqu’abstrait, un peu comme si mon regard allait du très près au très
loin, du détail précis vers une vision plus éloignée dans laquelle le rythme de la couleur et
des formes suggérées suffisent pour que l’idée du sujet persiste. ».
Pour cette exposition, Michel LISOWSKI explique qu’à l’origine le mot « dessin » s’écrivait
également « dessein », c’est-à-dire le projet d’une œuvre, le commencement d’un travail
dont la peinture constituait le but. Aujourd’hui le dessin peut se suffire à lui-même et
devenir une œuvre à part entière.
C’est le cheminement qu’a suivi l’artiste qui présente dans cette exposition une série de
40 tableaux qu’il a intitulé « États Dames » et dans lesquels il brosse des portraits de
femmes rarement songeuses, souvent actives et au caractère toujours bien trempé. L’idée
lui est venue en découvrant les œuvres de deux peintres italiennes du 17ème siècle,
Elisabetta Sirani et Artemisia Gentileschi. Ces deux artistes très prolifiques nous ont laissé
des portraits presqu’exclusivement féminins et notamment des personnages mythiques ou
historiques au caractère affirmé comme Hérodias, Judith, Timoclée ou bien encore Portia,
des femmes insoumises et vengeresses.
Les dessins que nous propose Michel Lisowski dans cette exposition sont souvent illustrés
d’un commentaire sur les raisons qui ont incité l’artiste à traiter tel ou tel thème, nous
fournissant ainsi plusieurs clés de lecture sur la cohérence du projet qui est à l’origine de
la série de tableaux de cette exposition.
Il est à noter enfin un détail qui révèle l’originalité de cette entreprise artistique : tous les
dessins ont été réalisés sur ordinateur portable en utilisant simplement le trackpad et en
mixant graphisme et photos. Le fichier ainsi créé est imprimé sur un papier spécial collé
sur un panneau composite aluminium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *